Les accidents les plus sp├ęctaculaires en Formule 1

Les sports automobiles passionnent de nombreux inconditionnels dans le monde. La catégorie qui réunit le plus grand nombre de suiveurs, c’est sans risque de se tromper la Formule 1 (F1). Celle-ci est à la fois passionnante et bouleversante. On y compte de grands noms qui ont vécu des moments formidables. Cependant, la F1 compte également son lot de désolation à travers de nombreux accidents tragiques. Voici quelques-uns de ces chocs parmi les plus spectaculaires en F1.

accident formule 1

En 1973, au Grand-Prix de Grande-Bretagne (Silverstone)

L’un des accidents les plus spectaculaires dans toute l’histoire de la Formule 1 s’est déroulé en 1973. C’était à l’occasion du Grand-Prix de Grande-Bretagne à Silverstone. C’était un gros crash qui a impliqué notamment le pilote de McLaren d’alors, le Sud-Africain Jody Scheckter. Ce dernier est responsable d’un carambolage qui a inclus :

  • Beltoise ;
  • Mass ;
  • Williamson ;
  • Follmer ;
  • De Adamich, entre autres.

L’accident a eu lieu à la sortie de Woodcote où Scheckter a perdu le contrôle de sa McLaren. Ensuite, en plein milieu du peloton, il part en tête-à-queue et heurte par l'avant le rail. Le sud-africain retourne en pleine piste et entre en contact avec Revson à qui il casse l'aileron arrière. Conséquence, Hailwood percute la McLaren de plein fouet et provoque ensuite un carambolage monstrueux.

En 1993, au Grand Prix d’Italie (Monza)

Autre accident spectaculaire à noter en Formule 1, c’est celui qui s’est déroulé en 1993 lors du Grand Prix d’Italie à Monza. Dans les souvenirs de nombreux observateurs et spectateurs fidèles à la F1, ce choc à Monza est difficile à oublier. C’était une incroyable figure effectuée par le pilote brésilien Christian Fittipaldi. Il était alors au volant de sa Minardi et disputait à cet instant une place en fin de peloton.

Malheureusement, lors de cette course haletante, sa roue est entrée en contact avec celle de Pierluigi Martini qui était son coéquipier. Cette jonction a alors provoqué un salto arrière pour la monoplace qui retombe miraculeusement sur ses quatre roues. Ce fut spectaculaire, mais pour plus de peur que de mal. Le pilote brésilien s’en sort indemne.

En 1996, au Grand-Prix d’Australie (Melbourne)

Parmi les chocs les plus spectaculaires relatifs aux courses automobiles de F1, on peut également mentionner l’accident qui s’est produit lors du Grand-Prix d’Australie en 1996. Sur l’emblématique circuit de Melbourne qui était alors tout nouveau, la nouvelle saison de F1 venait ainsi d’ouvrir. Lors du 2nd virage de la course, la McLaren de David Coulthard, en perdition, était alors chevauchée par la Jordan de Martin Brundle.

À un instant rapide, cette dernière se retourna de manière surprenante et spectaculaire. La violence du choc a été telle que la voiture de Martin Brundle s’est fendue en 2 morceaux. Là aussi, plus de peur que de mal, le pilote britannique s’en était miraculeusement sorti sans tracas. D’ailleurs, à bord de son mulet, il prendra part au second départ à bord.

En 2010, au Grand-Prix de Valence

Lors de cet accident spectaculaire au Grand-Prix de Valence en 2010, Mark Webber occupait alors la première place du championnat de Formule 1. L’accident s’est déroulé immédiatement lors du départ totalement raté par le pilote australien. Il se retrouve ensuite coincé dans le trafic. Sa décision a été ensuite d’anticiper un changement de pneumatiques. En ce moment, Mark Webber était 18e de la course.

Après le changement et devant lui, la piste était tout libre. Il parvint à rattraper Kovalainen avec sa Lotus en difficulté. Là encore, il y a contact entre les roues des deux voitures, ce qui fait décoller l’Australien à 300 km/h. Sa voiture retomba sur l’arceau après avoir heurté un panneau publicitaire. Le monoplace termina alors son tonneau à terre et l’Australien finit son concours incroyable dans le mur de pneus.